L’absentéisme à l’école maternelle des Calanques au crible de la relation école-familles

Jessica POTHET, étudiante en Master 2, Sciences de l’Education (UMR ADEF IUFM Université de Provence)

Quel est le rapport à l’école maternelle des familles populaires ? Comment expliquer l’absence chronique de certains enfants observée dans les classes d’une maternelle ? Peut-on parler d’un manque d' »accrochage scolaire » des familles ?

L’étude des relations école-familles en milieu urbain populaire constitue le corps principal de ce travail de recherche. Dix familles ont été enquêtées dans une enclave populaire des quartiers Sud de Marseille (La Cayolle) : qu’en est-il de leur ethos scolaire ? Notre étude s’attache à éclairer ces phénomènes.

Il s’agit de comprendre le retrait des familles étiquetées comme « déviantes » au regard de leurs pratiques scolaires voire éducatives. La population enquêtée habite un territoire fortement stigmatisé. Aussi, avons-nous préalablement interrogé le rapport développé par ces familles au leur quartier, La Cayolle.  En fin de compte, on relève des appréciations diverses du territoire et une appropriation hétérogène de la maternelle pouvant conduire à des formes de déscolarisation partielle.

Pour accéder au diaporama de l’exposé, cliquez ci-après: JessicaPothet_absentéisme

Séminaire S8, 26 février 2010, Collège Roy d’Espagne

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *