Prévention des violences et du harcèlement chez les enfants et les adolescents.Des outils pour mieux vivre ensemble

Mis en avant

Sandrine Sanchez, directrice de l’association Plus Fort

Séminaire S36. Mardi 26 mai 2015 de 17h30 à 20h

Collège Roy d’Espagne 36 Chemin du Roy d’Espagne 13009 Marseille. Accueil. 17h15 : début impératif 17h30

L’association « Plus Fort » agit pour soutenir les personnes concernées par la violence : enfants, adolescents, enseignants ou surveillants, personnes âgées. Elle intervient en milieu scolaire, Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP), hôpitaux, foyers, centres sociaux… Des programmes innovants adaptés à chaque population ont été développés. « +Fort » propose des ateliers où sont présentés des outils concrets et les bons comportements à adopter pour se sentir en sécurité et éviter les violences morales et physiques, le harcèlement, le racket et autres situations de conflit. Lire la suite

Pratiques alimentaires, temporalités et organisation de la vie familiale. Une recherche conduite dans les quartiers Sud de Marseille

Jessica Pothet, doctorante au Laboratoire « Langage Littérature Société » de l’Université de Savoie

Cette communication repose sur une approche concomitante de l’acte alimentaire et de la famille. En ce sens, on s’intéresse d’abord aux aspects pratiques des pratiques alimentaires rapportées et /ou observées. Ensuite, ce sont les règles structurant la famille pendant la prise de repas qui font l’objet d’interrogations. Ces éclairages permettent d’interroger l’efficience du repas comme temporalité rythmant la vie familiale mais plus généralement rendent compte de processus d’organisation domestique et familiale. Lire la suite

L’absentéisme à l’école maternelle des Calanques au crible de la relation école-familles

Jessica POTHET, étudiante en Master 2, Sciences de l’Education (UMR ADEF IUFM Université de Provence)

Quel est le rapport à l’école maternelle des familles populaires ? Comment expliquer l’absence chronique de certains enfants observée dans les classes d’une maternelle ? Peut-on parler d’un manque d' »accrochage scolaire » des familles ? Lire la suite

Evolution de la famille dans nos sociétés contemporaines. Les nouvelles trajectoires familiales et parentales

Agnès Martial, Ethnologue, chargée de recherche au CNRS et membre du laboratoire SHADYC (Sociologie, Histoire, Anthropologie des DYnamiques Culturelles) au sein de l’EHESS (centre de la Vieille Charité).

Les vies conjugales et familiales ont connu des changements majeurs entre les années 60 (couple indissoluble et famille nucléaire) et nos jours. La nuptialité et la natalité ont fortement diminué, les ruptures d’union et divorces sont devenus de plus en plus fréquents (en 2005, 45% des couples ont connu une séparation). Le droit du couple et de la filiation a lui-même évolué radicalement

Lire la suite

La gestion urbaine de proximité : connaissance des familles logées

Patrick DALEOUZE, directeur de l’agence Sud de HABITAT MARSEIILE PROVENCE (HMP)

Les bailleurs sociaux qui gèrent les ensembles de logements sociaux doivent connaître au mieux les familles, leurs besoins, leurs ressources. Ils peuvent ainsi s’efforcer de répondre efficacement aux attentes. HMP s’est doté d’outils de connaissances approfondis qui sont présentés ici.

Pour accéder au diaporama de l’exposé, 2009 03 20 GUP HMP 2009 2 Séminaire S4, 20 mars 2009. CS/MPT Bonneveine

Quelles actions pour favoriser les relations familles-écoles ?

 

Bruno Masurel. Volontaire permanent du Mouvement ATD Quart Monde

Les relations familles – institutions scolaires ont souvent été problématiques. Aussi, le Projet de Rénovation Scolaire proposé par le Ministère de l’Éducation nationale exprime clairement la volonté d’améliorer la place des familles dans le processus éducatif : « La participation des parents à l’action éducative est un facteur favorable à la réussite de leurs enfants. Il convient de leur reconnaître une place légitime au sein de la communauté éducative. La « co-éducation » doit trouver une expression claire dans le système éducatif comme le souhaitent les parents. Lire la suite

Mieux connaître les Quartiers Sud (3)

 Sens du travail scolaire et implication territoriale des acteurs de l’éducation

Thomas Floro. Doctorant 1ère année : Laboratoire « Apprentissage, Didactique, Évaluation, Formation » (EA 4671 ADEF). Etude réalisée en 2013, dans le cadre du Master 2 Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation, de la Formation (MEEF, Université Aix-Marseille). 

Nous présenterons les résultats tirés d’une enquête par questionnaire, élaboré par l’équipe de l’OQSM et administré aux élèves de 6° et de 3° du collège du Roy d’Espagne. Lire la suite

Approche territorialisée de l’école dans les quartiers Sud de Marseille

Jean-Luc FAUGUET, sociologue de l’éducation, MCF Université Aix-Marseille,

Thomas FLORO, doctorant.

Laboratoire « Apprentissage, Didactique, Evaluation, Formation » (ADEF, EA4671 ADEF AMU)

Ils présentent les résultats d’une enquête à partir d’un questionnaire renseigné par les élèves de 6e et de 3e du collège Roy d’Espagne, au printemps 2012. Deux présentations seront faites : Lire la suite

Réussir ou échouer en fonction du contexte territorial : mythes et réalités dans les milieux ruraux et montagnards français

Mis en avant

Pierre Champollion, IA-HDR, Université Joseph-Fourier. EA 4571 Education, Cultures, Politiques, Observatoire éducation et territoires

Séminaire S34. Mardi 17 mars 2015. Collège Roy d’Espagne 36 Chemin du Roy d’Espagne 13009 Marseille

Après avoir posé le cadre conceptuel général de la problématique générale « éducation, territorialités et territoires », le conférencier s’attachera à analyser les différents rôles que jouent territorialités et territoires, à la fois « acteurs » et « contextes », dans le système éducatif français. Lire la suite

Agir contre le décrochage scolaire : un problème multidimensionnel qui nécessite une approche multiple

Catherine Blaya est professeure en Sciences de l’Éducation à l’ESPE de l’Université de Nice Sophia Antipolis, rattachée à l’Unité de Recherche Migration et Société URMIS (UMR CNRS 8245 – IMR IRD 205) Directrice du CAPEF (Centre d’Analyse des Processus en Éducation et Formation). Lire la suite

« Le préjugé jeune. Le complexe rapport à la diversité dans le milieu scolaire »

Alessandro Bergamaschi, Université de Nice-Sophia Antipolis, Unité́ de recherches Migrations et Société (URMIS), Centre d’Analyse des Processus en Éducation et Formation (CAPEF)

Pour les jeunes dits « immigrés », l’école représente très souvent le premier contexte où ils commencent à entrer en contact avec la société majoritaire et à amorcer un processus d’intégration. La qualité des expériences vécues tout au long du parcours scolaire revêt, donc, une importance de premier plan. Malgré cela, selon les statistiques officielles, les élèves appartenant à des minorités immigrées constituent un groupe social particulièrement touché par des difficultés scolaires. Notamment, ils ont tendance à abandonner l’école plus fréquemment que la population non-immigrée (Commission of the European Communities, 2008). L’objectif de cette communication sur les difficultés scolaires des élèves immigrés vise à proposer un éclairage complémentaire aux explications dominantes sur le sujet. Lire la suite